France: à 115 ans, Sœur André est la doyenne des Européens

Soeur André aux côtés du maire de Toulon en février dernier
Soeur André aux côtés du maire de Toulon en février dernier - Belgaimage

Depuis le décès en juin dernier de l’Italienne Maria Giuseppa Robucci-Nargiso, âgée de 116 ans, le titre de « doyenne des Européens » a été attribué à Sœur André. De son vrai nom Lucile Randon, cette Française de 115 ans est actuellement locataire d’une résidence à Toulon. Le Parisien a été à la rencontre de la centenaire, née dans le Gard en 1904. Durant sa jeunesse, elle a été gouvernante, puis employée dans un hôpital, avant de se tourner définitivement vers la religion. Elle est ainsi entrée dans les rangs des Sœurs de la compagnie des Filles de la charité.

« Tout ça me dépasse un peu. [...] Je ne me déplace plus qu'en fauteuil roulant et je ne vois quasiment plus. Mon bonheur quotidien, c'est de pouvoir encore prier », expliquait la vieille femme au Parisien. Pour ses 115 ans, Sœur André, très pieuse, a eu la surprise de recevoir du Vatican une lettre signée du Pape François 1er, accompagnée d’un chapelet béni. Elle a également été faite citoyenne d’honneur de la ville de Toulon.

Si elle est la doyenne européenne, Sœur André ne détient toutefois pas le record mondial, encore actuellement détenu par la Japonaise Kane Tanaka, âgée de 116 ans. Elle succédait elle-même à Chiyo Miyako, ancienne doyenne de l’humanité, décédée en juillet 2018 à l’âge canonique de 117 ans.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.