Ces femmes fascinées par les grands criminels

Ces femmes fascinées par les grands criminels
DR

Hier, Jacques Mesrine et Charles Manson. Aujourd’hui Marc Dutroux, Michel Fourniret ou Andras Pandy. Ils n’ont pas tué dans les mêmes proportions, ni pour les mêmes raisons, mais ces criminels partagent tous un même destin : la célébrité pour leurs méfaits, une détention de très longue durée et… la réception de lettres féminines enflammées ! Oui, des femmes, jeunes et moins jeunes, manifestent leur « intérêt érotique » pour le morbide. Ainsi, Anders Breivik, le criminel norvégien qui a tué 70 personnes, recevrait quelque 800 déclarations d’amour par mois. Mais la star...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète