Kesako: armes acoustiques

Kesako: armes acoustiques
BelgaImage

C’est un effet pervers des objets connectés, en particulier des enceintes et des casques. Voilà un problème que les anciennes générations – même en remontant jusqu’au début du XXe siècle – n’ont jamais connu en écoutant de la musique provenant d’une radio, d’un 78, d’un 45 ou d’un 33 tours (les anciens savent de quoi on parle), d’un CD ou d’un DVD… Aujourd’hui, la musique vient de plus en plus souvent d’objets « connectés », donc risquant d’être piratés. Selon Matt Wixey, chercheur en sécurité chez PricewaterhouseCoopers (PWC), entreprise spécialisée dans des missions d’audit,...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern