Après la polémique des jets privés, le prince Harry s’engage pour le tourisme durable

Après la polémique des jets privés, le prince Harry s’engage pour le tourisme durable
BelgaImage

Intitulé Travalyst, le partenariat réunit différents acteurs de l’industrie du voyage comme Booking.com, SkyScanner, CTrip, TripAdvisor et Visa, afin de favoriser le tourisme durable. « Nous pourrions tous faire mieux et, bien que personne ne soit parfait, nous sommes tous responsables de notre impact personnel », a déclaré le duc de Sussex lors du lancement du projet dans la capitale néerlandaise.

>Trois jets privés en une semaine : Meghan Markle et le prince Harry sous le feu des critiques mais défendus par Elton John

« Donc aujourd’hui, après deux ans de discussions et de planification en coulisse, nous allons commencer par l’industrie du tourisme », a-t-il indiqué. Le prince a également évoqué les récentes critiques des médias britanniques sur son utilisation de jets privés au cours de l’été pour se rendre en vacances avec sa femme Meghan et son fils Archie, né en mai.

Protéger sa famille

Ces voyages, dont l’un était à destination de la résidence du chanteur Elton John à Nice, avaient suscité la controverse, le prince Harry s’exprimant régulièrement sur la nécessité de lutter contre le changement climatique. « Je passe 99 % de ma vie à parcourir le monde avec des vols commerciaux. Quelquefois, il existe une opportunité basée sur des circonstances uniques pour assurer la sécurité de ma famille, et c’est vraiment aussi simple que ça », a expliqué le prince.

Le projet Travalyst a pour but de réduire l’impact du tourisme de masse en mettant en avant des « solutions permettant de promouvoir des pratiques durables », selon un communiqué. L’initiative cherche ainsi « à transformer l’industrie du voyage », notamment en soutenant les populations locales, en protégeant la faune et en luttant contre le changement climatique.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern