Harry et Meghan jugés «moralement inadéquats»: une pétition lunaire réclame qu’ils soient déchus de leur titre de noblesse

BelgaImage
BelgaImage

Charles Ross ne porte pas le prince Harry et Meghan Markle dans son cœur. La preuve ? En juillet dernier, il a déposé une pétition à l’attention du Conseil municipal de Brighton et Hove, une station balnéaire britannique située dans le comté de Sussex de l’Est qui compte plus de 275.000 habitants. Sa demande est simple : « Nous demandons au Conseil municipal de Brighton et Hove de rejeter l’usage des titres duc de Sussex et duchesse de Sussex pour les individus Henry (‘Harry’) Windsor et Rachel Meghan Markle qui manquent de respect au comté de l’East Sussex ».

Pour que la pétition soit retenue à l’ordre du jour du Conseil de Brighton, il fallait qu’elle recueille un minimum de 1.250 signatures. Mission accomplie pour le politicien britannique puisque, pour l’heure, la pétition a été signée par plus de 2.500 personnes. Fin octobre, l’instance du comté devra donc analyser cette requête et déterminer s’il advient ou non de retirer les titres de « duc et duchesse de Sussex » au couple princier, comme l’indique le Daily Mail qui a eu vent de l’affaire.

« Ces titres sont entièrement non démocratiques et symboles de l’oppression du peuple par l’élite fortunée », continue l’homme derrière la pétition qui demande également que le Conseil municipal n’accorde aucune « hospitalité ou courtoisie » au couple de la couronne britannique. Bien sûr, si Brighton peut décider de ne plus utiliser les termes de « duc et duchesse de Sussex » pour se référer à Meghan et Harry, la ville n’a pas le pouvoir de destituer les deux membres de la famille royale de leur titre de noblesse. Seule la reine d’Angleterre a, légalement, cette attribution.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern