Alexandre Jardin: «La vraie beauté réside dans la vérité des gens»

À 53 ans, Alexandre Jardin a décidé d’écrire pour révéler la personne qu’il est vraiment et avouer son passé de menteur et d’affabulateur. Il se met à nu, en faisant tomber le masque « d’athlète de l’esbroufe », au risque de dynamiter sa carrière et de perdre de nombreux lecteurs. Car le véritable Alexandre Jardin est loin des héros romantiques de ses romans, malgré ce qu’il a toujours prétendu. L’auteur a trouvé dans l’écriture un moyen de s’échapper de la réalité en la sublimant et en la réinventant, pour cacher son mal-être et son mépris de lui-même. Et s’il a tenu à enjoliver...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern