« Instyle » répond aux rumeurs selon lesquelles Jennifer Aniston serait trop bronzée sur la couverture du magazine (photos)

« Instyle » répond aux rumeurs selon lesquelles Jennifer Aniston serait trop bronzée sur la couverture du magazine (photos)
Belga Image

Jennifer Aniston accusée de blackface ? C’est la dernière rumeur de certains internautes. Le blackface, c’est cette pratique raciste qui consiste à maquiller les acteurs blancs en noir pour se moquer des Afro-Américains. Un renvoi historique à la ségrégation.

C’est la dernière couverture de magazine dans laquelle la star apparaît qui est à l’origine de cette rumeur. La couverture du magazine « Instyle » prévue pour le mois d’octobre met en scène une Jennifer Aniston « anormalement » bronzée selon les internautes : « Pourquoi son teint est-il dix tons au-dessus de ce qu’il est réellement ? », affirme les uns. « Où est passée Jennifer Aniston ? », questionnent les autres sur Twitter. « En 2019, si vous voulez une femme à la peau brune sur votre couverture, mettez une femme à la peau brune sur votre couverture », affirme un dernier internaute.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce cliché n’est pas passé inaperçu. À tel point que NBC News, une chaîne d’information américaine, a tenté de joindre le magazine. Sans succès.

En revanche, un publiciste ayant participé à la campagne a accepté de fournir quelques explications à la rédaction au sujet de l’édition de cette photo, comme le rapporte le Huffington Post : « Cette photo, en particulier, a été inspirée par Veruschka », un mannequin allemand très populaire dans les années 1960, « les quatre autres looks ont été inspirés par Catherine Deneuve, Lauren Hutton, Brigitte Bardot et Charlotte Rampling ».

Le magazine aurait également envoyé trois photos de Veruschka sur lesquelles on peut apercevoir le mannequin particulièrement bronzé et coiffée de la même manière que Jennifer Aniston sur la couverture. Ce sont ces clichés qui auraient inspirés les photographes.

Instyle n’a cependant pas voulu révéler si la peau de l’actrice avait été colorée avec du maquillage ou un logiciel de retouche.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern