Accueil Actu Soirmag

Le père de Laeticia Hallyday jugé pour violences

André Boudou risque dix mois ferme et 3.000 euros d’amende.

Temps de lecture: 2 min

Jugé pour faits de violences, le père de Laeticia Hallyday, André Boudou risque jusqu’à dix mois de prison et une amende de 3.000 euros.

L’ex-beau-père de Johnny est accusé d’avoir agressé un pêcheur qui faisait le plein de carburant de son embarcation au quai de la station essence de Sand Ground, à l’ouest de Saint-Martin. Sur les images de vidéo surveillance, diffusées pendant l’audience, on peut voir un gros bateau avec ses deux occupants s’amarrer à côté d’un plus petit. L’homme à bord du petit bateau sort alors et les images le montrent se faire agresser par les deux hommes, qui lui assènent plusieurs coups.

André Boudou a déclaré « lui avoir mis une gifle avant qu’il s’en prenne à moi ». Pour le procureur de la république qui s’occupe de l’affaire, « c’est une agression pure et simple, rien ne justifie des coups violents ».

Selon l’avocat de la victime, « André Boudou a un comportement déviant, son acte est regrettable et condamnable. C’est une avalanche de coups que prend mon client », qui s’en est sorti avec une coupure de l’arcade sourcilière, une blessure à la lèvre, des hématomes et deux dents en moins.

Du côté de la défense, on accuse la victime de profiter de l’affaire. « Il n’a pas une dentition optimale. Il n’y a pas de certitude qu’il ait perdu ses dents à ce moment-là », déclare Maître Marion Tillard. « Il a voulu profiter de la notoriété de mon client. IL est très mauvais de s’appeler André Boudou dans ce tribunal et d’être le beau-père de Johnny Hallyday. »

Le verdict de ce procès sera dévoilé le 15 octobre prochain.

Notre sélection vidéo

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une