Vaticangate: les ennemis du pape

BelgaImage
BelgaImage

« Hérétique ! » Le mot est lâché. Celui, de sinistre mémoire, qui a conduit tant d’âmes hâtivement damnées vers le bûcher. « Hérétique ! », c’est ainsi que des cardinaux ont qualifié l’ordre du jour du Synode sur l’Amazonie qui s’est ouvert dimanche dernier au Vatican. Et pas à mots feutrés. Ces « princes de l’Église » agissent cette fois à visage découvert. Et ils ont juré la perte du pape argentin. S’ils n’ont pas réussi à le faire démissionner l’an dernier, ils tâchent désormais d’influer sur le...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète