A la télé ce soir: « Le masque de l’araignée » ou « The Amazing Spider-Man » (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

Soirmag vous propose en ce milieu de semaine un film de suspense avec Morgan Freeman ou un film d’aventures avec Andrew Garfield et Emma Stone.

« Le masque de l'araignée », à 20h00 sur Club RTL

Depuis la mort de sa coéquipière quelques mois plus tôt, Alex Cross, un profileur, a pris du recul sur son métier. Gary Soneji, un criminel, le fait sortir de sa retraite lorsqu'il kidnappe Megan Rose, la fille d'un sénateur. Jezzie Flannigan, qui était responsable de la sécurité de Megan, le seconde...

« The Amazing Spider-Man », à 20h00 sur AB3

Peter Parker, un lycéen, a été élevé par son oncle Ben et sa tante May après la disparition de ses parents. Un jour, il trouve une mallette qui le guide sur la piste du docteur Connors, l'ancien associé de son père. La piqûre d'une araignée scelle bientôt son destin : Peter Parker devient Spider-Man...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Quai d’Orsay », à 20h55 sur Arte – trois étoiles

de Bertrand Tavernier (2013)

Tirée d’une bédé de Christophe Blain et Abel Lanzac, cette comédie franchouillarde pur jus démontre que le septuagénaire, auteur de «L.627», n’a rien perdu de son dynamisme. Oscillant entre gags visuels, humour vaudevillesque et caricature de mœurs, l’ouvrage distille surtout ses innombrables bons mots au rythme d’un Thierry Lhermitte survolté, tel qu’on ne l’avait plus vu depuis des lustres! Et si Raphaël Personnaz lui tient la dragée haute, l’incontestable «clou» médiatique du générique prend les traits toujours aussi chatoyants d’une certaine Julie Gayet. On est alors il est vrai en plein quinquennat de François Hollande…

« Vivre et laisser mourir », à 21h sur France 4 – trois étoiles

de Guy Hamilton (1973)

Avec l’arrivée de Roger Moore, la saga 007 prit un tournant décisif, avec davantage d’humour, de dérision et de second degré naturel. À ceux qui estimeront toujours que Sean Connery fut le seul et vrai James Bond, les partisans du Londonien pourront toujours rétorquer que ce dernier était dès le départ l’acteur correspondant le mieux au personnage de Ian Fleming, dixit l’auteur lui-même. Le contrat du «Saint» l’empêcha de répondre favorablement à la demande, ce qui fit le bonheur de l’autre.

« Quand vient la nuit », à 22h sur Club RTL – trois étoiles

de Michaël R Roskam (2014)

Pour sa première réalisation US, notre Trudonnaire auteur de «Rundskop» s’est offert un script de Dennis Lehane en personne, l’auteur des «Mystic River», «Shutter Island» et autre «Gone Baby Gone». Dans ses bagages, il a emporté Matthias Schoenaerts aux côtés des autochtones Tom Hardy, Noomi Rapace, James Gandolfini (dernière apparition avant son décès) et d’un… adorable chiot. L’intrigue est serrée, l’ambiance sous tension et le dénouement presque jubilatoire, dans un style qui n’est pas sans rappeler celui des deux chefs-d’œuvre de David Cronenberg, «A history of violence» et «Les promesses de l’ombre». Sans révolutionner un genre qui peut encore difficilement l’être, une œuvre de très grande qualité.

 
  • Vaticangate: les ennemis du pape

    BelgaImage

    Des ultraconservateurs ont déclaré la guerre à François et œuvrent en coulisses pour manipuler le choix de son futur successeur…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern