Le prince Harry et Ed Sheeran font équipe pour sensibiliser le public aux troubles de santé mentale (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Le prince Harry et Ed Sheeran réunis dans une vidéo ? Voilà une information qui devrait plaire à de nombreuses personnes. En effet, dans une vidéo partagée sur le compte Instagram du duc et de la duchesse de Sussex, on aperçoit d’abord Ed Sheeran se faire tailler la barbe en vue d’une visite au prince Harry. « Je suis très excité aujourd’hui. Je vais aller tourner une vidéo avec le prince Harry qui m’a contacté pour un projet de sensibilisation avec lui, ce qui va être super. Je l’admire depuis longtemps… de loin », déclare-t-il.

Le chanteur sonne ensuite à la porte du couple royal et le prince Harry l’accueille. « Salut mec, ça va ? », dit Ed Sheeran au prince Harry, avant de lui demander si cela ne le dérange pas qu’il soit accompagné d’une caméra. « Non, pas de souci », lui répond l'époux de Meghan. Ils discutent ensuite des troubles mentaux car le but de leur collaboration est de sensibiliser le public à cette problématique, en cette Journée mondiale de la santé mentale qui a lieu aujourd’hui. Si les deux hommes font preuve d’humour en déclarant par exemple que personne ne comprend les gens comme eux, en se référant au fait qu’ils sont roux, leur message est sérieux.

Le texte accompagnant la vidéo l’explique : « C’est la Journée mondiale de la santé mentale! Le prince Harry et Ed Sheeran veulent s’assurer que non seulement aujourd’hui, mais tous les jours, vous prenez soin de vous, de vos amis et de ceux qui vous entourent. Il n’est pas nécessaire de souffrir en silence - partagez vos sentiments, demandez comment quelqu’un va et écoutez la réponse. Soyez prêt à demander de l’aide lorsque vous en avez besoin et sachez que nous sommes tous dans le même bateau ».

 
  • Vaticangate: les ennemis du pape

    BelgaImage

    Des ultraconservateurs ont déclaré la guerre à François et œuvrent en coulisses pour manipuler le choix de son futur successeur…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern