Valérie Tong Cuong: «Mon roman est né de l’agression de mon propre fils»

Valérie Tong Cuong: «Mon roman est né de l’agression de mon propre fils»
Patrice Normand

À 50 ans passés, Pax Monnier, comédien de seconde zone, a mis de côté ses rêves de grandeur. Mais quand son agent l’appelle pour lui annoncer qu’un célèbre réalisateur américain souhaite le rencontrer, Pax entend bien saisir la chance de sa vie. Il rentre pour se changer quand des bruits de lutte lui parviennent de l’étage supérieur. Pour éviter de rater son rendez-vous, il se persuade que ce n’est pas important. Mais le lendemain, il apprend qu’un étudiant, Alexis Winckler, a été violemment agressé et laissé pour mort. Sa non-intervention l’obsède encore un an plus tard quand il rencontre...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète