Bruel dans la tourmente

Isopix
Isopix

Des « faveurs sexuelles » quémandées lors de massages privés. Elles sont désormais quatre jeunes masseuses à affirmer ces propos à l’encontre de Patrick Bruel. Le 13 août dernier, une enquête préliminaire était ouverte par le parquet d’Ajaccio pour « harcèlement sexuel » et « exhibition » suite au témoignage d’une jeune masseuse de 21 ans. Celle-ci n’a pas porté plainte mais elle pointe un massage le 9 août avant un concert. Bruel lui aurait demandé « une prestation à caractère sexuel ». Il s’est présenté nu, refusant de porter un slip en...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète