Soirmag rouvre l’enquête: le dépeceur de Mons

Belgaimage
Belgaimage

L’histoire rappelle celle non élucidée de Jack l’Éventreur. Un homme arrête son véhicule le long de la N544. Il se débarrasse discrètement de sacs gênants contenant des restes humains. Les corps correspondants ont été chirurgicalement découpés à la scie à métaux. Les têtes et les troncs sont manquants. C’est Olivier Motte, un policier à cheval, qui fait la macabre découverte à hauteur de l’avenue Émile Vandervelde. C’est le début d’un sordide jeu de piste. Durant les semaines qui suivent, d’autres sacs sont découverts. Les cinq victimes identifiées sont des femmes âgées de 22 à 43 ans. Les...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète