La Grande-Bretagne s’interroge: mais pourquoi la reine Elizabeth ne portait pas sa couronne au Parlement?

La reine Elizabeth lors de son discours au Parlement britannique, sans la fameuse couronne.
La reine Elizabeth lors de son discours au Parlement britannique, sans la fameuse couronne. - BelgaImage

À la place de l’imposante couronne, un « simple » diadème. La reine Elizabeth a dérogé à une longue tradition pour son « Queen’s speech » devant la chambre des Lords, en Grande-Bretagne. La souveraine britannique y prononçait un discours lançant l’année parlementaire et établissant le calendrier du gouvernement. « La priorité de mon gouvernement a toujours été d’assurer une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 octobre », a-t-elle dit au sujet du Brexit, sujet phare de cette rentrée.

>Elizabeth II au nom du gouvernement britannique: «Un Brexit le 31 octobre est la priorité»

« Rupture avec la tradition » ?

Mis à part le contenu du discours, un détail vestimentaire a donc interpellé les médias du pays. Même la très sérieuse BBC s’est penchée sur la question : pourquoi diable la reine Elizabeth ne portait-elle pas la traditionnelle couronne sertie de 3.000 diamants, 17 saphirs, 11 émeraudes et 270 perles ? Sans oublier les gros « cailloux » qui la surmontent, comme l’écrit BFMTV

Un fait surprenant, comme le confirme une journaliste du tabloïd The Sun : « La reine portait le diadème d’État lors du discours de la reine aujourd’hui. C’est seulement la troisième fois qu’elle ne porte pas la couronne impériale d’État depuis 1952 », écrit-elle sur Twitter. Le Daily Mail estime qu’il y a « rupture avec la tradition ».

Mais le média britannique avance aussi le poids de l’objet. La couronne, crée pour le roi George VI, pèse plus d’un kilo. Dans un documentaire signé par la BBC, la reine Elizabeth livrait cette anecdote en 2018 : « On ne peut baisser la tête pour lire un discours, il faut relever le texte devant ses yeux. Parce que si l’on baissait la tête, le cou se briserait et la couronne tomberait ». Là voilà sans doute, l’explication la plus plausible. D’autant que la couronne était bel et bien présente au Parlement, posée sur un coussin à côté de la souveraine.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern