Jean 1er le Posthume: le petit roi maudit et sa fausse identité

Jean 1er le Posthume: le petit roi maudit et sa fausse identité
Ph. Delorme

Le 15 novembre 1316, la reine Clémence de Hongrie, veuve depuis cinq mois de Louis X le Hutin, met au monde un fils qui mourra quelques jours plus tard. On se souviendra de ce petit roi, météore de l’histoire de France, sous le nom de Jean Ier le Posthume. Son gisant de marbre, à la basilique de Saint-Denis, reste le seul témoignage de sa très brève existence. Durant quelque temps, d’étranges rumeurs circulent autour des circonstances de son décès. Aurait-il été empoisonné ? Aurait-il survécu, à la faveur d’une substitution ?

Les deux...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Mick Schumacher, au nom du père

    Mick Schumacher devant le portrait de son illustre paternel: «C’est le plus grand pilote de tous les temps, il est mon idole», dit le jeune compétiteur, arrivé en F1 à 22 ans, comme son père.

    Alors que les fans attendent depuis presque huit années un signe de vie de leur pilote préféré, son fils de 22 ans a pris la relève en Formule 1. Un défi compliqué.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern