Les «hommes de la forêt» en danger

80 % des orangs-outans, espèce endémique de Bornéo et Sumatra, ont déjà disparu.
80 % des orangs-outans, espèce endémique de Bornéo et Sumatra, ont déjà disparu. - BelgaImage

Une vidéo a fait le tour des réseaux sociaux l’an dernier. On y voyait un orang-outan debout sur un tronc d’arbre tout juste abattu, tentant d’affronter une pelleteuse géante dans une forêt indonésienne dévastée. L’animal finit par tomber au sol et s’enfuit. Des images déchirantes, publiées par l’organisation International Animal Rescue pour dénoncer le ravage des habitats naturels de ces derniers grands singes d’Asie (ils sont endémiques des forêts tropicales de Bornéo et de Sumatra). Dans le documentaire de ce soir, France 5 donne quelques raisons d’espérer, montrant les coulisses d’un...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète