Disparitions d’enfants non élucidées: comment opère la police fédérale?

Disparitions d’enfants non élucidées: comment opère la police fédérale?

Leurs visages sont longtemps apparus sur les avis de disparition : Gevriye Cavas, Ilse Stockmans, Nathalie Geijsbregts, Liam Van den Branden… Tous ces noms sont ceux d’enfants volatilisés dans la nature depuis plusieurs dizaines d’années, dans des circonstances non élucidées. Leur disparition se résume, aujourd’hui, à de gros cartons contenant des centaines de PV, des dizaines de transcriptions d’auditions. Pour les familles, il reste les dates symboliques : le jour de la disparition, l’anniversaire, la Fête des mères, Noël,...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète