Selon Alexandre Benalla, le manager de Johnny Hallyday a tenté de faire payer le cercueil par l’Élysée

Belgaimage
Belgaimage

Mis en examen car il est accusé de violence envers des manifestants, Alexandre Benalla sort ce jeudi 7 novembre un livre intitulé « Ce qu’ils ne veulent pas que je dise », dont les premiers extraits ont été dévoilés. Dans cet ouvrage, l’ancien homme chargé de la sécurité du Président français explique entre autres l’organisation des obsèques de Johnny Hallyday, rapporte Le Point.

Si l’entourage du chanteur devait s’occuper de la logistique technique et artistique, l’Élysée prenait en charge le reste. Mais plusieurs jours après la cérémonie du 5 décembre 2017, des factures ont été envoyées. Alexandre Benalla évoque une enveloppe cartonnée, dans laquelle se trouvaient des notes aux montants très élevés. Il y avait selon lui : « des notes d’hôtel pour le logement de tous les invités, ainsi que leurs notes de taxi, les frais de location de la sonorisation… Cerise sur cet étrange gâteau, la facture du cercueil [était] agrafée à la liasse  ».

Pourtant, l’Élysée aurait refusé à plusieurs reprises de régler le montant du cercueil, tout comme les fleurs et le matériel de sonorisation. À ce jour, certaines factures n’ont toujours pas été réglées.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern