A la télé ce soir : « Sister Act » ou « Mask Singer »

A la télé ce soir : « Sister Act » ou « Mask Singer »
Capture d’écran - Youtube

« Sister Act », à 20h15 sur Club RTL

Deloris Van Cartier chante tous les soirs au Moonlight Casino de Reno. Son amant, un gangster, abat sous ses yeux un employé trop bavard. Devenue un témoin gênant, Deloris demande la protection de la police, qui la cache dans un couvent. La chanteuse essaie d'enseigner le gospel aux religieuses...

« Mask Singer », à 21h05, sur TF1

Adaptation française d'un concept coréen, «Mask Singer» débarque ce soir sur TF1. Aux commandes du divertissement, Camille Combal va se retrouver face à douze personnalités masquées dont il va falloir, au fil de l'émission, deviner les identités. Pour découvrir qui se cache sous les masques, Kev Adams, Jarry, Anggun et Alessandra Sublet se muent en enquêteurs chevronnés.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

La charge des tuniques bleues, à 13h35, sur ARTE – Deux étoiles

d’Anthony Mann (1955)

Une rareté sortie à l’ombre de « The Man from Laramie ». Un titre jugé mineur dans l’œuvre du natif de San Diego, où Victor Mature incarne un personnage ambigu dans un récit qui l’est tout autant, quoique retombant in extremis sur ses pattes.

Sister Act, à 20h15, sur Club RTL – Deux étoiles

d’Emile Ardolino (1992)

L’improbable duo formé par Whoopi Goldberg et Maggie Smith est resté dans les mémoires, et même le volet musical de cette comédie est une réussite. Normal, dès lors, qu’un numéro deux suivit, regrettablement privé de l’effet de surprise

Twilight, chapitre 4 : révélation, 1re partie, à 20h00, sur AB3 – Deux étoiles

de Bill Condon (2011)

Présent dans toutes les catégories des « Razzie Awards », ce demi-chapitre final s’est fait abondamment allumer par ses détracteurs qui l’ont même carrément jugé involontairement… drôle. La cible était facile il est vrai. Majoritairement considérée comme un phénomène de mode plus que comme un produit susceptible de rassembler un grand public élargi, la saga a toujours autant irrité que fasciné. Il faut quand même lui reconnaître une cohérence de style indiscutable et une ambiance particulière qu’on ne peut totalement dénigrer, surtout chez les amateurs d’un genre qu’on croyait devenu exclusivement réservé à Tim Burton.

Ben is Back (1re TV), à 21h00, sur BE1 - Deux étoiles

de Peter Hedges (2018)

L’auteur de « Coup de foudre à Rhode Island » ayant jadis permis à Juliette Binoche de poursuivre sa carrière internationale avec succès, passe cette fois au drame pur avec ce combat désespéré d’une mère pour son fils toxicomane. C’est Julia Roberts qui incarne l’héroïne avec la conviction qu’on lui connaît depuis le triomphe d’« Erin Brockovich ». Une prestation émouvante dans un récit qui l’est autant nonobstant quelques invraisemblances.

Twilight, chapitre 3 : hésitation, à 21h50, sur AB3 – Deux étoiles

de David Slade (2010)

Bella la Terrienne va-t-elle enfin rejoindre définitivement le clan des vampires de son bel Edward ou céder à l’appel du loup(-garou ?) Ce n’est que l’un des enjeux de ce troisième volet violemment agrémenté d’une histoire de vengeance (forcément) sanguinaire, avec un budget effets spéciaux digne du deuxième.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern