À la télé ce soir: «Madame Doubtfire» ou «Le droit de tuer?» (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

Ce samedi soir, Soirmag vous propose une comédie ou un drame, sans oublier les conseils télé de Dominique Deprêtre.

« Madame Doubtfire », à 20h30 sur AB3

Daniel adore ses enfants, au point de se comporter davantage en copain qu’en père. Lasse de cette situation, sa femme Miranda finit par demander le divorce, le privant ainsi de ses enfants. Lorsqu’il apprend que Miranda cherche une gouvernante, il décide de se travestir pour se faire engager…

« Le droit de tuer ? », à 20h05 sur La Deux

Dans une bourgade du Mississippi, deux voyous blancs violent et blessent grièvement une enfant noire. Persuadé que les agresseurs seront relaxés par un jury composé de Blancs, Carl Lee Hailey, le père de la victime, abat les deux hommes. Jake Brigance, son avocat, fait face aux menaces du Ku Klux Klan…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Madame Doubtfire », à 20h30 sur AB3 – quatre étoiles

de Chris Colombus (1993)

Produite par l’irremplaçable Robin Williams lui-même, cette comédie familiale n’est pas seulement émouvante et drôle : quinze ans après « Kramer contre Kramer », elle repose à sa manière la question du désarroi paternel en cas de séparation. Sous le fard de la caricature se cache une œuvre sensible et pleine d’humanité qui se revoit toujours avec un irrésistible plaisir.

« Aux yeux de tous », à 1h05 sur AB3 – trois étoiles

de Billy Ray (2015)

Le remake US de l’excellent « Secreto de sus ojos » de l’Argentin Juan José Campanella qui remporta l’Oscar 2010 du meilleur film en langue étrangère. C’est le brillant scénariste des « Mission évasion », « Jeux de pouvoir » et « Hunger Games » qui en signe l’adaptation et la mise en scène. Pour les aficionados du titre original, l’intérêt est évidemment mesuré mais pour les autres, c’est un must.

« De l’autre côté du mur », à 1h50 sur Arte – deux étoiles

de Christian Schwochow (2013)

La réunification allemande a laissé des traces indélébiles chez nos voisins d’outre-Rhin, comme le démontre ce nouveau drame sur le thème, tiré d’un roman de Julia Franck et absent de nos salles, intitulé « Lagerfeuer » en VO et « West » en anglais. Le récit est troublant et paranoïaque, à la limite du glauque dans la reconstitution d’une époque qui pourtant paraît déjà si lointaine. Dans le rôle de cette femme dépassée par les événements, Jördis Triebel – authentique native de l’ex-RDA – est une vraie révélation. Seule la conclusion qui n’en est pas vraiment une déçoit quelque peu.

« Twister », à 22h30 sur AB3 – une étoile

de Jan De Bont (1996)

Des réacteurs de Boeing 707 ont été carrément utilisés pour créer les plus fortes bourrasques de ce spectaculaire film catastrophe malheureusement articulé autour d’un script tellement inexistant qu’il remporta même le « Razzie Award » de la catégorie en 1997.

« Captives », à 23h sur La Deux – une étoile

d’Atom Egoyan (2014)

Voilà le type même du thriller qui se veut tellement alambiqué et prétentieux qu’on perd en route tant le fil du récit que l’envie d’en connaître l’énigme.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern