Soir mag rouvre l’enquête: meurtre du parking, l’ombre d’un rival amoureux

C’est devant ce bâtiment sans âme, ds toilettes d’autoroute, que Xavier Baligant s’est fait «
descendre
» en pleine nuit.
C’est devant ce bâtiment sans âme, ds toilettes d’autoroute, que Xavier Baligant s’est fait « descendre » en pleine nuit. - Belgaimage

Peut-on imaginer qu’un truand ou un déséquilibré se promène en pleine nuit sur un parking anonyme avec une arme de guerre, lourde et encombrante ? Le crime parfait n’existe plus, ou presque, parce que la technologie a changé, qu’il est devenu difficile de tuer sans laisser de trace et que les caméras sont partout. Mais quand le lundi 18 juillet 2011, Xavier Baligant quitte le camping d’Ardèche où il passait une semaine de vacances avec ses deux enfants et ses parents, ceux-ci ne se doutaient pas qu’ils seraient les victimes collatérales d’une affaire tristement banale et à la fois...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète