Le chanteur will.i.am attendu par la police à la sortie d’un avion: il accuse l’hôtesse de l’air de racisme

Le chanteur will.i.am attendu par la police à la sortie d’un avion: il accuse l’hôtesse de l’air de racisme
©Belga/AFP

Dans une série de tweets samedi, le leader du groupe Black Eyed Peas affirmait que l’hôtesse s’était montrée « très agressive » et avait envenimé les choses inutilement après qu’il n’a pas entendu une consigne de sécurité du personnel navigant.

Selon William Adams, le vrai nom du chanteur, l’hôtesse a été « plus que malpolie » et a jeté de l’huile sur le feu en appelant la police : cinq agents attendaient ainsi will.i.am à l’atterrissage à Sydney après un vol d’une heure et demie depuis Brisbane.

« Dieu merci les autres passagers ont pu témoigner que c’est elle qui était hors de contrôle », a-t-il écrit sur Twitter. « La police m’a finalement laissé partir ».

Le chanteur dit avoir coopéré « rapidement et poliment » avec les policiers. « Je ne veux pas croire qu’elle est raciste mais elle a clairement dirigé toute sa frustration uniquement envers les personnes de couleur », a-t-il poursuivi.

Un porte-parole de Qantas a totalement rejeté ces insinuations du chanteur. « Il y a eu une incompréhension à bord, qui semble avoir été aggravée par le fait que will.i.am portait un casque audio et n’a pas pu entendre les consignes de l’équipage », a indiqué ce porte-parole, souhaitant « le meilleur » au chanteur pour la suite de sa tournée.

Le groupe a joué cinq dates en Australie, la dernière samedi à Sydney.

Cet incident intervient deux mois après que deux chanteuses pop australiennes, les jumelles du duo The Veronicas, ont été expulsées d’un vol Qantas par la police après un désaccord avec l’équipage à propos de leurs bagages.

 
  • Pourquoi William a viré Harry

    Depuis de longs mois, la rupture est consommée entre le prince William et le prince Harry. Même lors des funérailles de leur grand-père, ils n’échangent que peu de paroles. En fait, les Cambridge et les Sussex sont brouillés depuis près de trois ans.

    Les deux frères ne se parlent plus depuis octobre 2018. Un livre jette un nouvel éclairage sur la véritable raison de la discorde – une trahison ! – qui a mené à la séparation des Cambridge et des Sussex, avant le Megxit…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • En pointillé: Romelu Lukaku

    belgaimage-177640834-full

    Artisan de la qualification de la Belgique pour le second tour de l’Euro, l’attaquant de 28 ans marque aussi les esprits. Mais qui est-il ?

  • Balade au bord de la Meuse à Profondeville.

    Points-nœuds: de belles balades à vélo en Wallonie aussi

    Au quotidien (notamment en ville), l’usage du cycle dans le sud du pays est à la traîne par rapport à la Flandre. Par contre, la Région a développé un beau réseau touristique de voies où les cyclos sont rois. Un point et un conseil livre.

  • A. Bertels - Handicap International

    La vie en fonçant!

    Léa Bayukela s’est catapultée vers les sommets avec sa médaille de bronze aux championnats d’Europe de parathlétisme en Pologne. Une sacrée gagneuse.

  • Mine de cuivre et de cobalt au Congo.

    Le trésor perdu du Congo

    Comment un pays aux ressources naturelles aussi riches est-il toujours l’un des plus pauvres du monde ? Erik Bruyland répond dans son ouvrage « Cobalt Blues ».