Accusé de plagiat par CopyComic, Thomas Ngijol lui répond

Belgaimage
Belgaimage

Après Gad Elmaleh, Jamel Debbouze ou Tomer Sisley, CopyComic a cette fois-ci accusé Thomas Ngijol de plagiat dans une vidéo postée ce lundi 18 novembre. Depuis plus de deux ans maintenant, cet internaute anonyme épingle les ressemblances entre les blagues d’humoristes français et celles d’humoristes américains. Selon le montage réalisé par CopyComic, Thomas Ngijol se serait notamment fortement inspiré de Chris Rock, Eddie Murphy et Dave Chappelle.

Face à ces accusations, l’humoriste a tenu à répondre avec un long message sur Instagram en expliquant: « L ’inspiration j’appelle ça de la culture ». « On me signale à l’oreillette qu’un jeune geek me cherche des noises sur le net (…) C'est parti pour un octogone sans règles en bonne et due forme! Tu veux détrôner le duc !? », déclare-t-il pour commencer.

« Tenter de réduire mon travail à ton montage pourri, mauvaise idée... », dit-il à propos de la vidéo qui pointe des ressemblances avec d’autres humoristes. « Et évidemment dans ton montage, je n'ai plagié que des noirs... Aucun comique blanc? Moi qui suis admiratif publiquement du travail de Ricky Gervais ou encore d'Eddy Izzard... Remate bien un de mes deux spectacles, il y a deux références cachées à chacun d'entre eux Inspecteur Copy Caca... », lance l’humoriste avant de démonter les accusations, point par point, avec de nombreuses précisions.

« Et Merci pour la force poto, moi qui dois annoncer bientôt quelques dates histoire de retrouver mon public qui me manque dans une petite salle intimiste… Là c'est carrément Noël avant l'heure ! Tu voulais un buzz, Copy Caca l'a fait ! », conclut Thomas Ngijol.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern