Dider Barbelivien: «Je n’ai pas beaucoup de considération pour le succès»

Dider Barbelivien: «Je n’ai pas beaucoup de considération pour le succès»
© S. de Bourgies

À tous les artistes qu’il a aimés avant et qu’il vénère encore maintenant. C’est à eux, à tous ceux qu’il a croisés à la faveur de sa longue, longue carrière, que Didier Barbelivien dédie ce recueil de confidences intimes, « Pleure Pas Nostalgie ». À la clé, une galerie de portraits tendres mais lucides, qui jamais ne virent à l’hagiographie. Et puis aussi, en filigrane, le récit d’un parcours unique en son genre, ponctué de plus de 2.000 chansons enregistrées et de plus de tubes qu’on ne saurait en citer ici. Pas de quoi pleurer, donc, mais de quoi se souvenir et s’émouvoir,...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern