Comme dans «The Crown»

Belgaimage
Belgaimage

À côté de Kate, William, Meghan ou Harry, son frère Charles et, bien sûr, ses parents, le prince Andrew était, jusqu’à l’été dernier, plongé dans l’ombre. Il en est brièvement sorti en 2018 à l’occasion du mariage de l’une de ses filles, la princesse Eugénie, et y était retourné presque aussitôt. Il revient au-devant de la scène de la pire des façons. Soupçonné puis accusé dans l’affaire Epstein, celui que l’on appelle « le fils préféré de la Reine » a choisi de se justifier devant les caméras de télévision, de la BBC of course. Il voulait s’expliquer, convaincre les foules de...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète