À la télé ce soir: le docu nécessaire «Sur le front» ou le capital match de Bruges en Champion’s League (vidéos)

À la télé ce soir: le docu nécessaire «Sur le front» ou le capital match de Bruges en Champion’s League (vidéos)
France 2

Sur le front, à 21h05 sur France 2

Si les océans recouvrent 70 % de la surface du globe et régulent le climat, ils sont malmenés par l’Homme entre la surpêche, la pollution engendrée par le plastique et le blanchissement du corail.

Hugo Clément s’est rendu au Mexique, dans le sud de la France et en Australie à la rencontre de ceux qui se battent pour préserver les joyaux des océans.

Galatasaray – Club de Bruges, à 18h55 sur Club RTL

Le 6 novembre dernier, le Club Bruges s’est incliné 1-0 sur la pelouse du Paris Saint-Germain lors de la 4e journée d’UEFA Champions League. Au classement, les Belges sont en troisième position dans le groupe A, devant les Stambouliotes de Galatasaray, qui eux ont enregistré une lourde défaite 6-0 face au Real Madrid.

Pour les coéquipiers de Simon Mignolet, il s’agit maintenant de conserver la 3e place au classement du groupe. Mais aller chercher une victoire dans l’ambiance surchauffée d’Istanbul n’est pas une chose facile, sachant que les Turcs veulent aussi sauver l’honneur : une rencontre qui s’annonce spectaculaire donc !

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Le train sifflera trois fois, à 20h55 sur Arte – Quatre étoiles

de Fred Zinnemann (1952)

Interprétée par Tex Ritter – mais popularisée ensuite par Frankie Lane – dans la version originale (« Do not forsake me Oh my Darling ») et par John William en français (« Si toi aussi tu m’abandonnes »), la balade de Dimitri Tiomkin revient à plusieurs reprises dans la trame de ce formidable drame cornélien qui déborde largement du cadre strict du western et dont le producteur Carl Foreman fut placé sur la liste noire du maccarthysme, insidieusement visé par cet éloge du courage d’un homme et d’une femme isolés face à l’immonde lâcheté collective. Premier grand rôle de Grace Kelly.

Mission, à 22h20 sur Arte – Trois étoiles

de Roland Joffé (1986)

Palme d’or à Cannes, cette luxueuse fresque historique essentiellement tournée dans le parc d’Iguazú en Argentine loupa une pluie d’Oscars, seule la photographie de Chris Menges ayant été retenue. La sublime musique d’Ennio Morricone fut barrée à l’Oscar par la BO de Herbie Hancock pour « Round Midnight ». Une question de goût évidemment…

Elle, à 22h30 sur La Une – Trois étoiles

de Paul Verhoeven (2016)

Dix ans après son « Zwartboek » qui pour les cinéphiles reste le vrai chef-d’œuvre de sa carrière, le réalisateur amstellodamois revient au thriller sulfureux avec cette adaptation d’un roman du Parisien Philippe Djian, titulaire du Prix Interallié en 2012. Lauréat des Césars du meilleur film et de la meilleure actrice pour Isabelle Huppert, et encensé par la critique, ce thriller malsain et tout de même un brin surfait est surtout un vrai modèle d’ambiance, où la lauréate et Judith Magre (incarnant sa mère) jouent les manipulatrices toujours sexy à respectivement 66 et… 92 ans. La magie du cinéma reste sans limite.

Le cri de la victoire, à 23h40 sur France 5 – Trois étoiles

de Raoul Walsh (1955)

D’après le roman de Leon Uris, l’auteur du célébrissime « Exodus », un « Full Metal Jacket » avant l’heure, où le « repos du guerrier » des Marines est très joliment incarné, notamment par Dorothy Malone, « star » oubliée de la décennie qui lui valut pourtant de décrocher l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 1957 pour « Écrit sur le vent » de Douglas Sirk. Elle s’est éteinte en janvier 2018 à l’âge de 93 ans.

 
  • La fraude numéro 1 qui touche les seniors est l’arnaque au digipass. Ne l’utilisez jamais pour quelqu’un d’autre !

    Les 10 odieuses arnaques qui ciblent les seniors

    Faux policiers, vrais pirates de l’internet, banquiers véreux, entrepreneurs ou brocanteurs malhonnêtes… Connaître leurs agissements, c’est déjà apprendre à se protéger. Conseils pour ne pas rejoindre la cohorte des victimes.

  • Photo officielle du mariage.

    Mathilde: les secrets de sa robe de princesse

    Le 4 décembre 1999, Mademoiselle d’Udekem d’Acoz épousait Philippe, le futur roi des Belges. Tous les regards étaient braqués sur la tenue de la jeune mariée, dessinée par Edouard Vermeulen. Vingt ans après, le couturier revient sur les événements.

  • Belgaimage

    Olivier de Vitton: «Le cannabis détruit des vies»

    Olivier de Vitton raconte son combat pour surmonter sa dépendance et se libérer des illusions créées par la drogue.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern