Robert Mitchum: on le surnommait le «Jane Russell mâle»

Rosy, «
la fille de Ryan
», épouse le maître d’école du village, de quinze ans son aîné...
Rosy, « la fille de Ryan », épouse le maître d’école du village, de quinze ans son aîné... - Isopix

« Quand Hollywood ne misait que sur la sensualité de ses actrices, Robert Mitchum était la seule star masculine qui pouvait jouer sur son sex-appeal… Étrangement séduisant, réellement effrayant… On ne savait jamais avec lui où s’arrêtait la part de jeu… » L’intro du récent documentaire réalisé par Stéphane Benhamou revient sur la personnalité de cet acteur hors du commun de l’âge d’or californien, connu pour sa désinvolture et ses frasques, lesquelles en réalité cachaient un homme sensible qui aimait le cinéma artistique et la vie de famille. C’est du moins ce qu’affirme aujourd’...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète