Accueil Actu Soirmag

Le flop de Charlie Hebdo au sein de l’Armée française

Le chef d’état-major de l’armée de terre a adressé un courrier au directeur de la publication de Charlie Hebdo.

Temps de lecture: 2 min

Les caricatures publiées dans l’une des dernières éditions de Charlie Hebdo ont suscité une grande indignation au sein de l’Armée française. Et pour cause, ces dessins racontent la mort des 13 militaires de la force Barkhane au Mali lundi dernier, dans une collision impliquant deux hélicoptères.

Le chef d’état-major de l’armée de terre, Thierry Bukhard, a publié un tweet dans lequel il exprime sa désapprobation. Il a également adressé une lettre à Riss, le directeur de la publication de l’hebdomadaire satirique : « Le temps du deuil de ces familles a été sali par des caricatures terriblement outrageantes dont votre journal a assuré la diffusion. Si l’indignation m’a d’abord gagné, c’est surtout une peine immense qui m’envahit en pensant au nouveau chagrin que vous infligez à des familles déjà dans la souffrance. Qu’ai-je manqué moi-même, chef d’état-major de l’armée de terre, dans l’explication du sens profond de notre engagement, pour qu’avec une telle désinvolture soient raillés ceux qui ont donné leur vie afin que soient justement défendues nos libertés fondamentales ? »

Il confie ensuite au Monde : « Ce ne sont pas les caricatures en tant que telles qui nous choquent, nous connaissons l’antimilitarisme de Charlie, mais cette façon de s’en prendre aux familles ». Selon lui, l’une des familles aurait même décidé de porter plainte.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une