À la télé ce soir: un «Devoir d’enquête» sur la maltraitance ou Kad Merad dans «Le gendre de ma vie»

À la télé ce soir: un «Devoir d’enquête» sur la maltraitance ou Kad Merad dans «Le gendre de ma vie»
Capture d’écran

Envie d’être tranquille devant la télé ce soir ? Pas de problème, on a ce qu’il vous faut !

Devoirs d’enquête, à 20h20 sur La Une

Au sommaire :

• Pourquoi personne n'a sauvé Laura  ? :

Pendant des années, Laura et ses trois jeunes frère et soeurs ont été maltraités par leurs parents dans leur chalet familial. En octobre 2012, Laura a 12 ans quand elle met fin au calvaire grâce à ses révélations. 7 ans après l'éclatement de l'affaire, Laura veut savoir pourquoi personne ne l'a sauvée plus tôt. Elle retourne sur les lieux de son enfance à la recherche de témoignages et va interpeller la justice et les services sociaux.

• Protège-moi si tu peux... :

Elle est juge de la jeunesse. Il est à quelques mois de sa majorité. Enfant puis jeune à secourir, il est aujourd'hui sous haute surveillance. Il se livrent à distance au jeu du «Protège-moi si tu peux», un face à face comme celui que vivent des milliers d'enfants ou d'ados aujourd'hui sous les radars de la protection de la jeunesse.

Le gendre de ma vie, à 22h25 sur BE 1

Stéphane, père de trois filles, a toujours rêvé d'avoir un garçon. Il est ravi quand Alexia, sa cadette, lui présente son copain Thomas, une star de rugby. Il s'imagine, un peu vite, qu'il sera bientôt son gendre. Or sa fille décide de rompre, au grand désespoir de Stéphane. Quand elle lui annonce qu'elle fréquente quelqu'un d'autre, un jeune médecin...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Madame Doubtfire, à 21h40 sur AB3 - Quatre étoiles

de Chris Colombus (1993)

Produite par Robin Williams lui-même, cette comédie familiale n’est pas seulement émouvante et drôle : quinze ans après « Kramer contre Kramer », elle repose à sa manière la question du désarroi paternel en cas de séparation. Sous le fard de la caricature se cache une œuvre sensible et pleine d’humanité qui se revoit toujours avec plaisir.

Maman, j’ai raté l’avion, à 20h sur AB3 - Deux étoiles

de Chris Columbus (1990)

La belle histoire d’un titre phénoménal qui rapporta près d’un demi-million de dollars pour un budget inférieur à vingt ! La trouvaille du film, c’était bien sûr le jeune Macaulay Culkin qui en faisait voir de toutes les couleurs à Joe Pesci et Daniel Stern. Bien qu’évidemment caricaturale et volontairement téléphonée, cette comédie est devenue un immense classique.

Patser (1re TV), à 20h30 sur La Deux - Deux étoiles

de Adil El Arbi et Bilall Fallah (2018)

Ce pastiche des films de gangs ultra-contemporains ne manque jamais de ressources, même si on finit un peu par retomber dans le déjà-vu. Pour ce qui est du décor, gageons que le portrait dressé de la pègre « droguiste » gravitant autour du port d’Anvers n’a pas vraiment dû plaire à son « mayeur » actuel non… nommément cité mais fameusement égratigné quand même. C’est le Limbourgeois Matteo Simoni – alias Rocco Granata dans l’excellent « Marina » de Stijn Coninx – qui incarne le héros principal et narrateur de ce savoureux « brol ».

Renoir, à 20h55 sur Arte - Deux étoiles

de Gilles Bourdos (2012)

Les dernières années du grand peintre impressionniste et l’éclosion de son fils Jean, le futur grand cinéaste, tous deux sous l’emprise sentimentale et charnelle d’un nouveau modèle d’une fraîcheur irrésistible… Natif de la région, l’auteur n’hésite pas à exploiter la beauté du moindre paysage de sa Côte d’Azur, alors que Michel Bouquet et Vincent Rottiers tournent autour de Christa Theret comme autour d’un pot de miel. Très beau en dépit d’un léger manque de tramontane.

Le boulet, à 21h sur France 4 - Deux étoiles

d’Alain Berbérian et Frédéric Forestier (2002)

Il y a un peu de tout et de n’importe quoi dans ce « road movie » juste déjanté ce qu’il faut et cousu main pour ses deux personnages antagonistes qui forment, il est vrai, un tandem… roulant au-delà même de ce qu’on avait espéré.

 
  • La fraude numéro 1 qui touche les seniors est l’arnaque au digipass. Ne l’utilisez jamais pour quelqu’un d’autre !

    Les 10 odieuses arnaques qui ciblent les seniors

    Faux policiers, vrais pirates de l’internet, banquiers véreux, entrepreneurs ou brocanteurs malhonnêtes… Connaître leurs agissements, c’est déjà apprendre à se protéger. Conseils pour ne pas rejoindre la cohorte des victimes.

  • Photo officielle du mariage.

    Mathilde: les secrets de sa robe de princesse

    Le 4 décembre 1999, Mademoiselle d’Udekem d’Acoz épousait Philippe, le futur roi des Belges. Tous les regards étaient braqués sur la tenue de la jeune mariée, dessinée par Edouard Vermeulen. Vingt ans après, le couturier revient sur les événements.

  • Belgaimage

    Olivier de Vitton: «Le cannabis détruit des vies»

    Olivier de Vitton raconte son combat pour surmonter sa dépendance et se libérer des illusions créées par la drogue.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern