Le « journaliste gilet jaune » qui harcelait Crespo-Mara condamné

Le « journaliste gilet jaune » qui harcelait Crespo-Mara condamné
BelgaImage

La sentence a fini par tomber. La justice a infligé au youtuber Marc Rylewski une peine de dix mois de prison avec sursis, 1.500 € d’amende et 5.500 € à verser à Audrey Crespo-Mara. Cette décision arrive près d’un an après le début des agissements de celui qui se présente comme un « journaliste gilet jaune ».

« Une fois j’ai dû me cacher dans la voiture de l’une de mes chroniqueuses »

Pour comprendre ce qui est reproché à cet homme, petit retour en arrière. On est alors en plein mouvement des gilets jaunes et c’est à ce moment qu’un individu commence à importuner les stars. Systématiquement, il va à leur rencontre, à la sortie des studios de télévision par exemple, et les interrogeant de façon plus ou moins agressive, le tout en les filmant de force.

Plusieurs personnalités ont eu la malchance de tomber sur lui : Nikos Aliagas, Jean-Michel Apathie, Thomas Sotto… Avec Laurent Ruquier, le ton est particulièrement monté lorsque le youtuber lui a posé des questions purement provocatrices. Mais c’est Audrey Crespo-Mara, présentatrice du JT de TF1, qui a fini par riposter en l’accusant de harcèlement devant la justice.

En mai, elle avait été au commissariat du 15e arrondissement de Paris pour dénoncer cet homme « agressif », « inquiétant » et qui fait « peur ». « Une fois j’ai dû me cacher dans la voiture de l’une de mes chroniqueuses » pour lui échapper, avait-elle raconté. Elle obtient aujourd’hui gain de cause. Le youtuber dispose de 10 jours pour faire appel.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern