Disney met en garde avant la sortie de Star Wars IX: personnes atteintes d’épilepsie s’abstenir

BelgaImage
BelgaImage

Star Wars IX : L’ascension de Skywalker sort dans moins de deux semaines dans les salles obscures. Et Disney a choisi de mettre en garde les spectateurs avant que les images n’envahissent les cinémas du monde entier. En effet, certaines scènes du film contiennent « des effets visuels et des lumières clignotantes intenses », un phénomène potentiellement dangereux pour des personnes photosensibles, prévient Disney.

>«Star Wars»: comment le script de John Boyega s’est retrouvé sur eBay (vidéo)

Une « mesure de prudence » prise par le célèbre studio, pointe The Hollywood Reporter repris par BFMTV. Et Disney ne s’arrête pas là. L’entreprise demande aux salles de cinéma d’afficher, où cela peut s’avérer nécessaire, l’avis insistant sur le fait que des crises d’épilepsie sont possibles pendant le visionnage du long-métrage : billetterie de l’établissement, guichet en ligne ou tout « autre endroit approprié où les clients le verront ».

L’épisode IX devrait marquer la fin de la saga. Et les épileptiques fan de l’univers Star Wars pourront tout de même voir le film. La Epilepsy Foundation propose aux personnes atteintes d’épilepsie d’aller voir le film avec quelqu’un qui l’a déjà vu et qui pourrait prévenir avant que les scènes en question n’arrivent à l’écran. Star Wars, c’est pour tout le monde !

 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern