Aladdin : le spin-off sur le Prince Anders divise

Aladdin : le spin-off sur le Prince Anders divise
BelgaImage

C’est ce qui s’appelle une annonce qui fait pschitt. La réalisation probable d’un spin-off sur le Prince Anders ne fait pas vraiment l’unanimité auprès des fans. La cause principale du contentieux : le seul personnage blanc du film Aladdin, avec un rôle aussi mineur soit-il, est celui qui a été choisi pour réaliser une série dérivée.

Un parallèle frappant entre le destin de Magnussen et de Massoud

Le projet a en réalité été révélé par le « Hollywood Reporter ». Le rôle principal serait donc assuré par Billy Magnussen et la production serait disponible sur le service de streaming en ligne lancé en novembre 2019, Disney+. C’est l’hypothèse retenue par la firme américaine pour ne pas laisser aux oubliettes le succès d’Aladdin (plus d’un milliard de dollars de recettes).

Oui, sauf que ce problème de couleur de peau est vue comme du favoritisme pro-occidental. Cette question est d’autant plus prégnante qu’en début de semaine, celui qui a incarné Aladdin, Mena Massoud, a fait part son désespoir. Depuis le film, personne n’a voulu lui accorder un nouveau rôle.

La révélation du projet du Prince Anders tombe donc au pire moment. Nombreux sont les internautes faisant le parallèle entre le destin de Magnussen et de Massoud. « Alors comme ça, juste après que l'on apprenne que l'acteur d'Aladdin ne peut pas avoir du travail, Disney annonce un spin-off sur le gars blanc symbolique apparu dans une scène ! », écrit une personne sur Twitter.

Est-ce que Disney reverra sa décision ? Modifiera-t-il ses plans ? Si tout reste en l’état, les téléspectateurs pourront voir les aventures de Prince Anders aux environs de 2022, sans plus de précision.

 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern