Quels artistes se produiront sur scène à Tournai pour « Viva for Life » ?

Sara de Paduwa, Ophélie Fontana et Adrien Devyver en 2018
Sara de Paduwa, Ophélie Fontana et Adrien Devyver en 2018 - Belgaimage

Pour cette septième édition de « Viva for Life », Sara de Paduwa, Ophélie Fontana et Adrien Devyver seront une nouvelle fois enfermés dans le désormais célèbre cube durant six jours et six nuits sur la Grand-Place de Tournai, du 17 au 23 décembre. Les animateurs devront à nouveau relever le challenge de tenir l’antenne durant ce temps, tout en exécutant des défis, dans le but de récolter de l’argent pour les enfants touchés par la précarité.

Pour soutenir l’opération, de nombreux artistes ont répondu présents dans le but de mettre l’ambiance sur scène au fil des soirées. Comme l’a annoncé Vivacité, vous pourrez assister aux concerts de chanteurs déjà présents lors des précédentes éditions de « Viva for Life », comme Loïc Nottet, Vitaa & Slimane, Patrick Bruel et Black M, tandis que d’autres artistes seront présents pour la première fois: Tryo, Les Innocents, Gauvain Sers, Arcadian, Jean-Baptiste Guégan, Maëlle…

C’est d’ailleurs Loïc Nottet qui lancera l’opération le 17 décembre prochain, en enfermant les trois animateurs dans le cube. Sara, Ophélie et Adrien seront finalement libérés le 23 décembre par Vitaa & Slimane. C’est ce soir-là que le montant final récolté sera dévoilé. La somme de 4.929.200 euros avait été engrangée en 2018.

 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern