Accueil Actu Soirmag

Sortie de la saison 2 de « You » : où réside son intérêt ? (vidéo)

La série signée Netflix diffuse aujourd’hui, 26 décembre 2019, sa nouvelle salve d’épisodes. Elle promet un personnage principal encore plus menteur mais aussi tiraillé par ses méfaits.

Temps de lecture: 2 min

Pourquoi modifier une bonne recette ? A première vue, la nouvelle saison de « You » pourrait laisser perplexe. C’est comme si elle donnait un goût de déjà-vu. On retrouve le même sociopathe principal, incarné par Penn Badgley, embrigadé dans le même type de relation malsaine, cette fois-ci avec une certaine Love. Seules nuances : le personnage abandonne New York pour Los Angeles et change son nom de Joe pour celui de Will, question de laisser son passé derrière lui.

Un Will/Joe dépassé par sa complexité

Mais pourquoi alors regarder ce qui semble a priori être comme une « saison 1 bis » ? En réalité, l’intérêt est plus subtil et se laisse découvrir. Le désormais nommé Will est beaucoup plus sombre que ne l’était Joe, ce qui engendre toute une série de conséquences. Il tente d’effacer son passé mais celui-ci ne peut que le rattraper.

Alors que l’on semble se diriger vers le même scénario que pour la première saison, la deuxième prend un ton plus dramatique encore, avec une série de rebondissements au fur et à mesure que l’on avance dans les épisodes. Will est alors désespérément dépassé par les événements.

La nécessité de rendre Will repoussant

Will est aussi un personnage encore moins attrayant, avec une image de tueur en série qui lui colle à la peau. Cette situation n’est pas due au hasard. Après la première saison, l’équipe de « You » a été frappée de constater que certaines fans de la série étaient littéralement séduites par Joe, malgré son profil meurtrier et sociopathe. « Kidnappe-moi » pouvait-on alors lire dans certains commentaires.

Badgley avait tenu à réagir à ce paradoxe : « Vous êtes censés aller au-delà de mon visage pour voir la folie derrière ce garçon ! Pas l'inverse ». Sur ET Online, il va plus loin dans l’analyse du phénomène : « Je ne dirais pas que le problème vient des gens et de leurs réactions. Dans cette époque où nous cherchons l'égalité entre les hommes et les femmes, le fait que nous soyons également capables d'être charmés par un personnage comme Joe montre à quel point beaucoup de normes sont profondément enracinées dans notre société ».

Leçon apprise pour 2019 ! La production, désormais entièrement gérée par Netflix et non plus par Lifetime, veut rendre Will repoussant. Encore plus fou qu’avant, il n’est plus question de retrouver un sociopathe un tant soit peu attirant. Le combat de Will/Joe contre lui-même est à son paroxysme, ce qui promet des moments de tension haletants.

 

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une