«No pants subway ride»: quand les habitants se déplacent en sous-vêtements dans les transports en commun

Comme chaque année au mois de janvier, l’événement « No pants subway ride » a eu lieu dans plusieurs villes dans le monde. Cette drôle de tradition consiste à se déplacer en transports en commun sans pantalon, donc en sous-vêtements. Ce week-end, des dizaines de personnes ont donc pris le tram, le métro ou le bus en culotte ou boxer, de New York à Londres en passant par Berlin. À Londres justement, les participants s’étaient donné rendez-vous à différents endroits ce dimanche 12 janvier, comme à la gare de King’s Cross ou dans le hall de la Waterloo Station, rapporte la RTBF.

La tradition a été lancée en 2002 par le groupe « Improv everywhere », spécialisé dans les événements et improvisations. Leur but ? Faire comme si on avait été distrait en se levant, au point de partir sans pantalon et de se déplacer en ville comme si tout était normal. Pour participer, il est toutefois interdit de retirer d’avantage que son pantalon et de mettre les passagers mal à l’aise. « Notre but est de faire rire les gens, pas de les énerver  », expliquent les organisateurs du « No pants subway ride » londonien.

 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern