Coupe ou tampon: risques similaires

La coupe menstruelle, alternative écologique aux tampons « classiques », n’est « pas du tout plus sûre », estime Axelle Pintiaux, cheffe du service de gynécologie à l’hôpital Erasme. La « cup » entraîne en effet, lorsqu’elle est insérée, « des petites lésions qui permettent à l’oxygène de rentrer dans le vagin ». « Or, le staphylocoque est “aérobie”, il aime l’oxygène », précise la spécialiste. Sa manipulation nécessite en outre de bonnes conditions d’hygiène tout au long de la journée.

La...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern