Les premiers tickets pour Tomorrowland sont en vente dès ce samedi

Les premiers tickets pour Tomorrowland sont en vente dès ce samedi
©Belga

Si vous souhaitez vous rendre à Tomorrowland en juillet, le moment fatidique de l’achat des tickets approche à grands pas. Et comme chaque année, la bataille pour obtenir une entrée s’annonce rude. Pour les festivaliers qui souhaitent le package complet, appelé « Global Journey » et qui comprend les entrées pour Tomorrowland et le logement à DreamVille, devront être au taquet devant leur ordinateur dès ce samedi à 17h.

Pour les autres, il faudra attendre une semaine de plus, soit le 25 janvier. Comme chaque année, les organisateurs de Tomorrowland prévoient une pré-vente de tickets destinés uniquement aux résidents belges, avant d’ouvrir la vente aux festivaliers internationaux (le samedi 1er février).

Tous les ans, cet événement musical incontournable, au succès international, rassemble plus de 40.000 visiteurs. Pendant six jours, Boom vit au rythme des centaines de concerts qui se succèdent sur les 17 scènes du « village » Tomorrowland.

Cette année, le 16e festival aura lieu les week-ends du 17 au 19 et du 24 au 26 juillet à Boom, dans la province d’Anvers.

 
  • Belgaimage

    François De Brigode, photographe du confinement

    Le journaliste de la RTBF partage au quotidien un cliché de la situation actuelle.

  • Belgaimage

    Soutenons nos héros: vos messages

    Vous êtes nombreux à avoir répondu à notre appel de soutien envers tous les héros du quotidien pendant ce confinement. Voici une sélection de vos encouragements précieux. Merci à vous tous !

  • Dominique Strauss Kahn and Myriam L Aouffir attend the 16th Marrakech International Film Festival. Marrakech, Morocco - 05/12/2016//COLLET_0005-111/Credit:GUILLAUME COLLET/SIPA/1612060209 *** local caption *** 00784161

    Le retour gagnant de DSK

    Neuf ans après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s’est refait une santé. Aussi discret dans les médias qu’actif dans les affaires…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern