À la télé ce soir : «Festival international du rire de Liège 2019» et «Peur sur le lac»

À la télé ce soir : «Festival international du rire de Liège 2019» et «Peur sur le lac»
TF1

Vous avez raté le final de « Peur sur le lac » sur La Une ? Vous pouvez vous rattraper avec la diffusion sur TF1. Pour les autres, La Deux vous offre une soirée pleine d’humour.

« Festival international du rire de Liège 2019 », à 20h30 sur La Deux

Waly Dia présente avec élégance une soirée unique de découverte des talents de la nouvelle scène francophone de l'humour.

« Peur sur le lac », à 21h05 sur TF1

Annecy est une ville morte. Seuls des militaires en combinaison et masque à gaz déambulent dans les rues. L'équipe est effondrée après qu'elle a été brutalement touchée par l'épidémie, mais n'a pas le temps de s'apitoyer : la maladie ne cesse de se propager. Arrêté, Darius Milanian passe à table. Victime d'un terrible chantage, c'est sous la menace qu'il a envoyé les colis contenant le virus Ebola. Sa fille Lily devait lui être rendue dès le décès des quatre personnes visées. Mais le plan ne s'est pas déroulé comme prévu. Lily reste introuvable, seul le joailler est mort et le virus s'est répandu comme une traînée de poudre sans atteindre ses cibles...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Les professionnels », à 13h35 sur Arte - Trois étoiles

Ce spectaculaire western à succès réalise en quelque sorte le lien entre « Les sept mercenaires » de John Sturges sorti en 1960 et « Les douze salopards » de Robert Aldrich apparu en 1967 avec les mêmes Lee Marvin et Robert Ryan aux côtés de Burt Lancaster et Woody Strode pour délivrer Claudia Cardinale, dont c’est l’intronisation dans le genre, deux ans avant « Il était une fois dans l’Ouest » de Sergio Leone.

« 36 quai des Orfèvres », à 21h05 sur France 3 – Trois étoiles

Le grand retour du polar à la française, grâce à un auteur qui a été lui-même flic à la PJ de Versailles, et un superbe duel entre deux monstres sacrés, Daniel Auteuil et Gérard Depardieu. Le comble est qu’en dépit de huit nominations, l’ouvrage n’a décroché aucun César, devant se contenter du Prix Jacques Deray, créé deux ans plus tôt à la mort du réalisateur de « Borsalino ».

« Rush Hour 3 », à 21h15 sur TMC - Deux étoiles

Le meilleur de la saga ! Les morceaux de bravoure s’y enchaînent avec un mélange bien dosé de suspense et d’humour scandés par une partition de ce bon vieux Lalo Schifrin, et des seconds rôles joliment embarqués : l’inusable Max von Sydow, Yvan Attal, la lumineuse Noémie Lenoir et même l’inattendu Roman Polanski en personne.

« Toni Erdmann », à 21h20 sur La Trois - Deux étoiles

Prix de la critique internationale à Cannes, ce troisième long-métrage de la native de Karlsruhe séduit tant par son côté émouvant que par l’excentricité de son héros, un enseignant retraité adepte du grimage, et bien décidé à en faire voir de toutes les couleurs à sa fille, une businesswoman en phase d’apprentissage.

« Journal d’une femme de chambre », à 00h35 sur La Trois - Deux étoiles

Après Jean Renoir en 1946 et Luis Bunuel en 1964, l’auteur des « Adieux à la reine » retrouve sa muse Léa Seydoux dont le charisme et la prestance n’ont rien à envier à ceux des Paulette Goddard et Jeanne Moreau qui l’ont précédée. Seule l’ambiance parfois un peu froide de la reconstitution d’époque laisse à désirer.

 
  • Belgaimage

    François De Brigode, photographe du confinement

    Le journaliste de la RTBF partage au quotidien un cliché de la situation actuelle.

  • Belgaimage

    Soutenons nos héros: vos messages

    Vous êtes nombreux à avoir répondu à notre appel de soutien envers tous les héros du quotidien pendant ce confinement. Voici une sélection de vos encouragements précieux. Merci à vous tous !

  • Dominique Strauss Kahn and Myriam L Aouffir attend the 16th Marrakech International Film Festival. Marrakech, Morocco - 05/12/2016//COLLET_0005-111/Credit:GUILLAUME COLLET/SIPA/1612060209 *** local caption *** 00784161

    Le retour gagnant de DSK

    Neuf ans après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s’est refait une santé. Aussi discret dans les médias qu’actif dans les affaires…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern