Alain Cadéo: «L’émerveillement de l’enfance est essentiel»

Alain Cadéo: «L’émerveillement de l’enfance est essentiel»
Prod.

Au pied d’un volcan assoupi, Mayacumbra est un petit village niché dans la brume où viennent se réfugier les âmes en peine. Dans ce coin perdu, chacun possède ses ombres et ses secrets. À la fin d’une longue errance, après avoir quitté les siens, Théo se joint aux membres de la communauté hétéroclite de Mayacumbra. Sur les flancs du volcan, le jeune homme se construit un refuge, en communion parfaite avec la nature et… avec son âne Ferdinand. S’il ne sait pas au départ ce qui l’a guidé vers ce village, il ne vit désormais plus que pour la belle Lita et les mots qu’il couche sur le papier....

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • New York: «Le geste du Roi nous a bouleversés»

    Isopix

    À New York pour le Conseil de sécurité, le Roi des Belges a tenu à saluer la mémoire de toutes les victimes du terrorisme à travers un touchant hommage particulier à Patrice Braut, le Belge décédé dans les attentats du 11 septembre. Une attention qui a bouleversé les parents du jeune homme. Témoignage.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern