À la télé ce soir: les «Grosses Têtes» sur le petit écran ou «Toto le héros»

D.R.
D.R.

Les Grosses Têtes, à 21h05 sur France 2

Pour commencer 2020 en beauté, les Grosses Têtes accueillent dans leur chalet Dany Boon, Philippe Katerine, Josiane Balasko, Nelson Monfort et Philippe Candeloro, entre autres. En fin d’émission, l’incontournable « Invité Mystère » vient lui aussi dévaler tout schuss les pentes de la bonne humeur !

Toto le héros, à 20h05 sur La Deux

À la fin de sa vie, Thomas reste persuadé qu’il n’est pas celui qu’on croit. Peu après sa naissance, un incendie ayant semé la panique au sein de la maternité, il aurait été emmené dans un berceau qui n’était pas le sien, remplacé par son voisin d’alors, le désormais richissime Alfred Kant…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Toto le héros, à 20h05 sur La Deux – Trois étoiles

de Jaco Van Dormael (1991)

« Mais enfin, comment vous avez fait pour voir que c’est pas un film français ? » balança avec humour notre Jaco national quand il reçut pour son premier long métrage le César du meilleur film étranger au nez et à la barbe des « Danse avec les loups », « Le silence des agneaux », « Thelma et Louise », « Urga » et « Alice ». Un véritable ovni à l’époque et une vraie redécouverte près de 30 ans plus tard.

La merditude des choses, à 21h45 sur La Deux – Trois étoiles

de Felix Van Groeningen (2009)

Le portrait de cette famille alcoolique de la campagne du nord du pays est tout bonnement saisissant… Et à condition bien sûr d’accepter cette plongée dans une vulgarité à peine caricaturale, l’ouvrage atteint un degré dramatique tellement ahurissant qu’on se demande si on n’assiste pas à un « reality show », tant les acteurs apparaissent plus vrais que nature !

Selma, à 23h15 sur La Trois – Trois étoiles

d’Ava Duvernay (2014)

Le film de la première réalisatrice noire nominée aux Golden Globes fait partie de ces ouvrages essentiels pour la mémoire collective. Alors que des actes de racisme alimentent toujours l’actualité outre-Atlantique, le rappel des événements tragiques de 1965 – la répression des marches antiracistes emmenées par Martin Luther King en Alabama – est resté essentiel. Pour sa première production d’envergure, l’Ava s’en sort avec un formidable panache et la complicité exceptionnelle de trois acteurs… britanniques (!) : David Oyelowo, Tom Wilkinson et Tim Roth.

Shazam ! (1re TV), à 20h30 sur BE 1 – Deux étoiles

de David F Sandberg (2019)

Bien qu’originalement connu comme Captain Marvel, le comics appartient à l’univers DC concurrent ! Dûment rebaptisé en conséquence, ce produit à 100 millions de dollars à peine n’a pas raté sa cible, le jeune public. Sympa et sans prétention !

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern