À la télé ce soir : « Les Croods » et « Une planète, deux mondes sauvages » (vidéos)

Image extraite du film «
The Croods
».
Image extraite du film « The Croods ». - YouTube

« Les Croods », à 20h30 sur AB3

En pleine ère Croodéolithique, les fleurs et les animaux sont assez inquiétants. Dans cet environnement hostile, la famille Crood, chassée de sa cave, doit trouver un nouveau logis. Lors de leurs pérégrinations, les Crood font la connaissance d'un jeune nomade inventif, Guy, qui s'éprend de la fille, Eep...

« Une planète, deux mondes sauvages », à 21h05 sur France 2

En Amérique du Nord, les Rocheuses sont le royaume du lynx du Canada, unique félin capable d’affronter la brutalité de l’hiver. Les ours noirs de Colombie-Britannique savent quant à eux tirer parti de toutes les richesses des côtes sauvages. les lucioles, chiens de prairie et géocoucous assurent la biodiversité de la région. Tandis que dans l'Arctique les ours blancs perdent leur territoire de chasse, dans l’Himalaya, les rhinopithèques de Roxellane, des primates au visage bleu, savent se serrer les coudes pour survivre. L'Iran, l'Indonésie et l'Europe abritent également une faune sauvage fragile et menacée.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Les Croods », à 20h30 sur AB3 – 2 étoiles

De Kirk De Micco et Chris Sanders (2013)

Dans la ligne graphique des « Shreck », une nouvelle production DreamWorks abordant la préhistoire au temps de l’homo sapiens. Sans jamais atteindre le délire anachronique des « Pierrafeu » – les « Flintstones » en VO – des Hanna et Barbera, l’humour n’en est pas moins présent dans un vrai feu d’artifice au sens propre du terme.

« Le jour d’après », à 22h sur AB3 – 2 étoiles

De Roland Emmerich (2004)

La très belle chanson éponyme (« The Day After ») de Chimène Badi tire le rideau sur le générique de ce récit de science-fiction apocalyptique très démonstratif et en fin de compte plein de bons sentiments, et dès lors un peu naïf. Techniquement impeccable, évidemment. À ce titre, on peut toujours faire confiance au réalisateur d’« Independence Day » et de « 2012 ».

« Morgane », à 22h15 sur Plug RTL – 2 étoiles

De Luke Scott (2016)

Les grands débuts du fils de Sir Ridley qui n’est autre que le producteur et aussi l’inspirateur, car on retrouve dans ce thriller aux accents fantastiques des éléments essentiels de base de ses deux premiers grands succès, « Le huitième passager » et « Blade Runner ». Trame plutôt classique, donc, et ambiance assez typique, mais l’efficacité est au rendez-vous. Une réussite compte tenu d’un budget serré et d’une solide distribution jusque dans les seconds rôles incluant Michelle Yeoh et Paul Giamatti.

« Coup de foudre à Notting Hill », à 20h05 sur La Deux – 1 étoile

De Roger Michell (1999)

Dans cette comédie romantique très circonstanciée, Julia Roberts joue pratiquement son propre rôle : celui d’une actrice surpayée ! Depuis, les temps ont changé. La belle au sourire le plus artificiel de l’histoire hollywoodienne est rentrée dans le rang.

« The Women », à 20h15 sur Plug RTL – 1 étoile

De Diane English (2008)

Tout dans ce « Sex and The City » bas de gamme respire l’artificiel, à commencer par un casting chaotique résultant d’un jeu de chaises musicales dont Sandra Bullock, Uma Thurman, Ashley Judd et Ann Hathaway furent écartées. Et si Annette Bening et Meg Ryan ont été conservées en tête du générique, elles ont carrément dû inverser les rôles qui leur étaient à l’origine dévolus. Bref, du grand n’importe quoi caricatural – sans compter un doublage désastreux –, dans un style qui rappelle, en pire, celui de « Prêt-à-porter », le plus mauvais film de Robert Altman.

 
  • New York: «Le geste du Roi nous a bouleversés»

    Isopix

    À New York pour le Conseil de sécurité, le Roi des Belges a tenu à saluer la mémoire de toutes les victimes du terrorisme à travers un touchant hommage particulier à Patrice Braut, le Belge décédé dans les attentats du 11 septembre. Une attention qui a bouleversé les parents du jeune homme. Témoignage.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern