Quand Jean-Pierre Pernaut est pris d’une violente quinte de toux en plein sujet sur le coronavirus au JT (vidéo)

Quand Jean-Pierre Pernaut est pris d’une violente quinte de toux en plein sujet sur le coronavirus au JT (vidéo)
Capture d’écran

Alors qu’il lançait un sujet sur l’évolution du coronavirus dans le monde, Jean-Pierre Pernaut a été stoppé net dans son élan. « À chaque heure qui passe, on apprend de nouveaux cas de coronavirus qui nous interpellent parfois. Un premier cas au Vatican par exemple ce matin, et puis hier soir en France, l’hospitalisation dans un état sérieux d’un député, Jean-Luc Reitzer. Il est hospitalisé », a annoncé le journaliste, avant d’être victime… d’une toux violente.

Après le sujet, Jean-Pierre Pernaut s’est excusé, non sans humour : « Et de mon côté désolé, une quinte de toux mais pas de fièvre ». Mais alors qu’il reprend la parole pour un nouveau reportage, la toux refait son apparition, lui faisant même perdre sa voix.

Et une nouvelle fois, le présentateur a tenu à s’excuser devant ses téléspectateurs, à la fin du JT. « Pardon encore pour ma quinte de toux tout à l’heure, mais rassurez-vous, tout va bien ! », a-t-il lancé dans un sourire. On espère évidemment que c’est bien le cas.

 
  • Face au coronavirus, soutenons nos héros

    Le personnel médical est mobilisé pour faire face à la pandémie : ici un transfert de patient à l’hôpital liégeois MontLégia.

    Des centaines de personnes, dans les hôpitaux et ailleurs, se mobilisent pour vaincre l’épidémie qui frappe notre pays. Envoyez-leur vos messages de soutien via votre magazine.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern