Coronavirus: victime du Covid-19, le magazine Playboy va disparaître des kiosques

AFP - Jim Watson
AFP - Jim Watson

En raison de perturbations liées à la pandémie de coronavirus qui ont affecté la production du magazine, « nous avons été contraints d’accélérer une discussion que nous avions déjà entamée en interne », a expliqué le directeur général de Playboy Enterprises, Ben Kohn, dans une lettre publiée mercredi sur le site du groupe.

>Le prince Albert II de Monaco positif au coronavirus

« Nous avons décidé que notre numéro du printemps 2020 », qui sort cette semaine, « serait le dernier de l’année aux États-Unis », a poursuivi le dirigeant. L’arrêt de la publication du magazine, qui était passé d’un format bimestriel à trimestriel en 2019, avait déjà été évoqué à plusieurs reprises ces dernières années.

>«Demain nous appartient», «Le Grand Cactus»: la RTBF revoit ses plans face au coronavirus

Playboy ne meurt pas entièrement

Le décès du fondateur de Playboy, Hugh Hefner, en septembre 2017, avait encore accentué la mainmise de la société d’investissement Rizvi Traverse, qui l’avait aidé à reprendre le contrôle en 2011. Sous la direction de Ben Kohn, associé de Rizvi Traverse, Playboy a développé sa présence en ligne de façon significative, stratégie qui porte déjà ses fruits, selon le directeur général.

>Coronavirus : animaux, victimes collatérales

L’offre payante de vidéo en ligne a connu une hausse de ses abonnés de 30 % en 2019, a indiqué Ben Kohn dans sa lettre. « Le contenu que nous produisons est consommé par des millions de personnes sur nos plateformes numériques », a expliqué Ben Kohn, « mais sous sa forme imprimée, il n’atteint qu’une fraction de nos fans ». Playboy n’en a pas totalement fini avec le papier et prévoit déjà de publier, en 2021, des numéros spéciaux et d’autres produits imprimés.

 
  • Belgaimage

    François De Brigode, photographe du confinement

    Le journaliste de la RTBF partage au quotidien un cliché de la situation actuelle.

  • Belgaimage

    Soutenons nos héros: vos messages

    Vous êtes nombreux à avoir répondu à notre appel de soutien envers tous les héros du quotidien pendant ce confinement. Voici une sélection de vos encouragements précieux. Merci à vous tous !

  • Dominique Strauss Kahn and Myriam L Aouffir attend the 16th Marrakech International Film Festival. Marrakech, Morocco - 05/12/2016//COLLET_0005-111/Credit:GUILLAUME COLLET/SIPA/1612060209 *** local caption *** 00784161

    Le retour gagnant de DSK

    Neuf ans après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s’est refait une santé. Aussi discret dans les médias qu’actif dans les affaires…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern