«Ellen DeGeneres est l’une des personnes les plus méchantes au monde»: ses collaborateurs balancent

«Ellen DeGeneres est l’une des personnes les plus méchantes au monde»: ses collaborateurs balancent
©Belga/Reuters

Tout a commencé par un tweet, il y a quelques jours. Kevin T. Porter, un humoriste américain, n’a pas hésité à balancer sur le comportement de la célèbre animatrice de 62 ans, et à inviter ses followers à faire comme lui.

« En ce moment, nous avons besoin d’un peu de gentillesse. Vous savez, ce truc dont Ellen DeGeneres parle tout le temps. Elle est également connue pour être l’une des personnes les plus méchantes du monde », a-t-il écrit sur son compte Twitter. Et il ne s’est pas arrêté là, puisqu’il a promis de reverser deux dollars à une banque alimentaire de Los Angeles pour chaque histoire et commentaire qui témoignent de la méchanceté d’Ellen DeGeneres.

Et les témoignages ne se sont pas fait attendre. Collaborateurs, (ex-)employés, fans, invités… y sont tous allés de leur anecdote. « Un nouveau membre du personnel s’est vu dire ‘Chaque jour, elle choisit quelqu’un de différent à détester vraiment. Ce n’est pas de votre faute, faites de la lèche pour la journée et elle sera méchante avec quelqu’un d’autre le lendemain’. Il n’y a pas cru, mais cela a fini par se révéler entièrement vrai », raconté Benjamin Siemon, rédacteur et acteur. Il explique aussi qu’Elle DeGeneres exige que ses collaborateurs mâchent un chewing-gum avant de lui adresser la parole, car elle a « un nez sensible ».

D’autres employés de l’animatrice du « Ellen Show » témoignent aussi des caprices de l’animatrice. « Elle avait une cinquantaine d’exigences. Elle voulait par exemple un chou-fleur végétalien spécifique qui est rarement vendu. Un jour, j’ai dû faire 15 épiceries différentes pour le trouver et elle ne l’a même pas touché », raconte une ancienne employée.

En dehors de ses équipes, Ellen DeGeneres a aussi mené la vie dure à d’autres personnes qui ont croisé sa route, comme en témoigne cette serveuse, qui a travaillé pour une chaîne de restaurant où l’animatrice s’est déjà rendue : « Elle (Ellen) a écrit une lettre au propriétaire et s’est plainte de mon vernis à ongles ébréché (non pas qu’il soit dans son assiette, mais simplement qu’il soit sur ma main). J’avais travaillé jusqu’à la fermeture la veille et c’était le lendemain matin, j’ai failli me faire virer ».

Au total, Kevin T. Porter a reçu près de 300 messages ! Il a donc versé 600 dollars à la banque alimentaire qu’il avait choisie. Derrière sa démarche de dénonciation du caractère d’Ellen DeGeneres, l’humoriste voulait aussi surtout pousser ses followers à soutenir les banques alimentaires, en difficulté elles aussi en cette crise du Covid-19.

 
  • Pluto: 90 ans d’aventures avec Mickey

    Disney

    Le chien de Mickey Mouse, un Saint-Hubert… belge, faisait sa première apparition en 1930 dans un dessin animé. S’il ne parle pas et ne porte pas de vêtements, il devient le canidé le plus célèbre du cinéma d’animation mondial et l’un des six personnages préférés de l’empire Disney…

  • Un membre d’OceansAsia montre les masques ramassés sur une plage de Hong Kong. On en retrouve aussi dans nos rues.

    Covid-19: l’inquiétante pollution

    Conséquence immédiate de la pandémie : une montagne de déchets, faite de masques, d’emballages à usage unique, de lingettes ou de matériel médical.

  • LE RAPPEUR

    C’est bon pour le moral: Najib Bauwens, un professeur rappeur

    Dans cette nouvelle série, « Soir mag » met à l'honneur des gens, des actions, des discours à l’esprit positif en souhaitant que celui-ci se répande largement. Cette semaine : durant le confinement, Najib Bauwens a créé des vidéos ludiques de ses cours pour maintenir le lien avec ses élèves.

  • Belgaimage

    Découvrez les recettes de cuisine de Downton Abbey

    On a adoré la série, aimé le film et rêvé d’être invité à la table des personnages créés par le magicien Julian Fellowes. Pour nous permettre de nous en approcher, Annie Gray publie « Downton Abbey – Le livre de cuisine ». En voici trois recettes en exclusivité pour « Soir mag ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern