À la télé ce soir: «Quelque chose a changé» ou le magazine «Pièces à conviction»

À la télé ce soir: «Quelque chose a changé» ou le magazine «Pièces à conviction»
Capture d’écran

Une nouvelle soirée devant la télé ! Soir Mag a tout prévu pour vous, et continue de vous distiller ses conseils pour une soirée réussie.

Quelque chose a changé, à 21h40 sur La Une

Louis-Régis Dupont Moreau, président du groupe Tencom, est mis en minorité par le conseil d’administration. Les actionnaires réclament sa démission. Lucien, son chauffeur, décide de l’exfiltrer de Paris. C’est ainsi que Louis-Régis se retrouve dans une auberge des bords de Loire, dirigée par son ex-épouse…

Pièces à conviction : les agriculteurs vont-ils sauver la planète ?, à 21h05 sur France 3

À l’heure du changement climatique et de la chute de la biodiversité, nombreux sont les agriculteurs qui opèrent une métamorphose. « Pièce à conviction » est parti à la rencontre des ces agriculteurs et agricultrices qui éprouvent de nouvelles méthodes de culture : une révolution dans ce monde réputé conservateur.

Capture d’écran France 3

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Le samouraï, à 13h35 sur Arte – Quatre étoiles

de Jean-Pierre Melville (1967)

La formidable BO de François de Roubaix et la photographie de Henri Decaë ajoutent à ce chef-d’œuvre absolu du polar autant de plus qui font la différence. Le charisme d’Alain Delon – qualifié par l’auteur lui-même de « grand samouraï de l’écran » – était alors à son paroxysme.

Vivre et laisser mourir, à 21h sur France 4 – Trois étoiles

de Guy Hamilton (1973)

Avec l’arrivée de Roger Moore, la saga 007 prit un tournant décisif, avec davantage d’humour, de dérision et de second degré naturel. À ceux qui estimeront toujours que Sean Connery fut le seul et vrai James Bond, les partisans de Moore pourront toujours rétorquer que ce dernier était dès le départ l’acteur correspondant le mieux au personnage de Ian Fleming, dixit l’auteur lui-même. Le contrat du « Saint » l’empêcha de répondre favorablement à la demande, ce qui fit le bonheur de l’autre.

Les enquêtes du département V : miséricorde, à 22h05 sur Club RTL – Trois étoiles

de Mikkel Norgaard (2013)

Une saga phénomène au Danemark, parfaitement comparable aux « Millenium » suédois voisins. L’auteur avoue s’être inspiré du fameux « Dans ses yeux », Oscar argentin du meilleur film étranger en 2010, et des classiques « Seven » et « Zodiac » de David Fincher. Une réussite totale en matière de glauque et de suspense, ayant déjà engendré trois suites avec autant de succès.

Rambo III, à 20h30 sur La Deux – Une étoile

de Peter MacDonald (1988)

L’éviction de Russell Mulcahy après quelques jours de tournage rendit celui-ci plus que mouvementé sous la direction de son assistant. Malgré l’excellente partition de Jerry Goldsmith (récompensée par un BMI Film & TV Award), l’ouvrage fut un échec commercial et mit un terme à la saga jusqu’au come-back de 2008. Il se revoit néanmoins avec une piquante ironie après tout ce qui s’est passé en Afghanistan depuis 2001…

30 ans sinon rien, à 20h sur AB3 – Une étoile

de Gary Winick (2004)

Jennifer Garner déploie une belle énergie dans cette comédie sentimentale qui nous refait à l’envers le coup de « Peggy Sue s’est mariée », sans la musique de John Barry malheureusement. C’est plutôt gentil et assez prévisible, suffisamment rythmé et jamais désagréable.

 
  • Belgaimage

    François De Brigode, photographe du confinement

    Le journaliste de la RTBF partage au quotidien un cliché de la situation actuelle.

  • Belgaimage

    Soutenons nos héros: vos messages

    Vous êtes nombreux à avoir répondu à notre appel de soutien envers tous les héros du quotidien pendant ce confinement. Voici une sélection de vos encouragements précieux. Merci à vous tous !

  • Dominique Strauss Kahn and Myriam L Aouffir attend the 16th Marrakech International Film Festival. Marrakech, Morocco - 05/12/2016//COLLET_0005-111/Credit:GUILLAUME COLLET/SIPA/1612060209 *** local caption *** 00784161

    Le retour gagnant de DSK

    Neuf ans après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s’est refait une santé. Aussi discret dans les médias qu’actif dans les affaires…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern