Coronavirus: aux États-Unis, l’Empire State Building transformé en «menaçant» gyrophare géant (vidéo)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

Les États-Unis sont en état d’alerte. C’est dans ce pays que l’on trouve le plus grand nombre de contaminations confirmées au coronavirus avec quelque 163.000 cas. Les citoyens américains sont amenés à respecter strictement les règles mises en place par les autorités pour enrayer l’avancée du Covid-19.

>Harry et Meghan aux États-Unis : en plein coronavirus, débuts houleux et critiques à gogo

Outre-Atlantique, les réactions « donnent parfois lieu à des scènes dignes de films catastrophes », comme l’écrit Le Parisien qui épingle quelques faits survenus aux États-Unis. Comme par exemple la transformation de l’Empire State Building, célèbre immeuble qui domine le quartier de Manhattan, à New York.

>« COCO CORONA », l’humoriste Camille Lellouche fait le buzz avec son hymne sur le coronavirus

Au sommet de cette tour haute de 381 mètres, un immense gyrophare rouge tournoi et éclaire le ciel new-yorkais. Un hommage au personnel soignant, voilà le symbole officiel de la démarche. Ce qui n’empêche pas de nombreux internautes d’y voir plutôt un rappel de la menace qui pèse sur le pays. À chacun son interprétation, donc. Ce qui est sûr, c’est que l’illumination de l’Empire State Building a marqué les esprits.

 
  • Johnny Hallyday et Catherine Deneuve: une folle passion cachée

    Catherine Deneuve et Johnny Hallyday en 1962.

    Un pacte d’amour secret et préservé : « Qu’est-ce qu’elle a de tellement exceptionnel Catherine Deneuve ? Elle a ce que les autres n’ont pas ». Voilà ce que répondait Johnny à son ami Gilles Lhote à propos de sa mystérieuse « Lady Lucille ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern