Le best-off des poissons d’avril des professeurs à leurs élèves confinés (photos et vidéos)

Le best-off des poissons d’avril des professeurs à leurs élèves confinés (photos et vidéos)
BelgaImage

Chaque année, c’est le poisson d’avril préféré des professeurs : « attention, contrôle surprise ». Pas de chance pour eux, la crise sanitaire leur met des bâtons dans les roues. Pour autant, certains n’ont pas voulu abandonner ce jour unique et ont adapté la blague au goût du jour. Au menu : festival de blagues autour du confinement.

Des documents « officiels » aux épreuves de natation à la maison

Parmi les blagues présentes, on trouve par exemple un professeur d’un petit village bourguignon, Cheilly-lès-Maranges. Mauvaise nouvelle pour les enfants confinés : ils vont devoir faire deux fois la même année scolaire ou travailler tous les jours de la semaine sauf le dimanche pendant un an, décision du président Emmanuel Macron !

Beaucoup de professeurs ont surfé sur la même vague pour, par exemple, déclarer « très officiellement » que les grandes vacances seront amputées d’un mois, voire complètement supprimées. Des parents ont eu l’idée de riposter en présentant une lettre de l’Education nationale proclamant que les salaires des professeurs seraient amputés de moitié pour les reverser aux parents. Ces derniers sont ravis de cette décision destinée à leur offrir des vacances après le confinement et une longue garde des enfants.

Le « Huffington Post » a aussi récolté de nombreux poissons d’avril. On y trouve notamment un à propos d’une mystérieuse épreuve de natation à faire à la maison (confinement oblige), ou un autre sur un questionnaire quelque peu particulier.

Enfin, des anciens poissons d’avril sont parfois repris sur le net, même s’ils datent de plusieurs années. C’est le cas d’une blague faite par un professeur en Californie et qui maîtrise manifestement à la perfection le montage vidéo.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern