Soutenons nos héros: vos messages

Belgaimage
Belgaimage

« Je suis infirmière »

« Je suis infirmière dans un service Covid 19. Lorsqu’on nous a dit que notre service était réquisitionné, c’était un peu la panique et donc moi je tiens à remercier toutes mes collègues de tous les services confondus qui se sont portées volontaires pour venir nous aider… Nous travaillons dans une super-ambiance, avec le sourire, on se soutient, on s’encourage. Je n’aurais jamais cru une telle solidarité et le patient reste notre priorité… »

Isopix
Isopix

Isabelle P. (via Facebook)

« Bravo ! »

« Bravo à toutes les équipes médicales pour leur courage et leur dévouement merci. Merci du fond du cœur et bravo à toutes les autres branches de métier qui font un travail sans relâche pour nous tous. »

Noel Sylvie B . (via Facebook)

« Que Dieu les bénisse »

« Bravo aux personnels soignants, ils se donnent sans compter. Que Dieu les bénisse ainsi que leur famille. Puissent-ils obtenir l’appréciation qu’ils méritent ».

Belgaimage
Belgaimage

Vera L. (via Facebook)

« Un bon salaire »

« En espérant qu’on n’oubliera pas toutes les professions concernées après cette épidémie ! Elles méritent la reconnaissance et des salaires plus appropriés. ».

Nadine N. (via Facebook)

« Vous mettez vos vies en danger »

« Merci à vous tous qui mettez vos vies en danger et vous vous privez de vos familles et de vos amis, pour vous consacrer uniquement à toutes ces personnes en danger… Mille fois bravo et courage… On en viendra à bout de ce foutu virus. »

Mireille P. (via Facebook)

« Respect ! »

« Respect et humilité devant ces professionnels de la santé et tous les travailleurs qui bossent avec la boule au ventre”  ! Merci et beaucoup plus encore… »

Tiffany Anciaux Dhyon
Tiffany Anciaux Dhyon

Odile (Via Facebook)

« Ce soir, je t’applaudis… »

« Dans tes beaux yeux bleus j’ai vu de la tristesse et de la peur, toi ma fille, kiné dans une maison de repos.

Mais tous les jours tu vas quand même de bon cœur affronter ce vilain virus avec l’aide de tous les employés de la maison de retraite afin de remonter le moral des personnes âgées.

Merci à toi, merci pour eux.

Toi, ma copine de toujours et ton mari, vous êtes confinés dans une maison de jeunes.

Ensemble, vous tenez les rênes de cette maison familiale avec votre dévouement que je connais si bien.

Merci à vous, merci pour eux, toi l’infirmière et tout le personnel soignant.

Je m’incline devant votre immense travail, sans vous que serions-nous ?

Vous sauvez le pays, vous sauvez nos vies, alors de tout cœur je vous dis un très grand Merci !

Toi, le commerçant, qui ouvre tous les jours ton magasin pour que je puisse m’alimenter dignement.

Toi qui remplis tes rayons avec tout ce qui te reste d’énergie, je te dis merci !

Toi mon facteur, toi mon pharmacien, toi… toi qui te rend utile.

Je te dis merci et je t’applaudis tous les soirs.

Je t’applaudis avec tout mon cœur et t’envoie plein d’ondes positives !

MERCI ! »

Belgaimage
Belgaimage

Signé: une institutrice maternelle qui fait des tournantes de garderie dans son école (Danielle T.)

« 5 lettres… »

«  Chers soignants, chères caissières, chers banquiers, chers pompiers, et tous ceux que j’oublie… Ces 5 lettres ne suffiront certainement pas à vous témoigner toute la reconnaissance que nous éprouvons à votre égard. Ces 5 lettres ne combleront certainement pas le manque de sommeil, le stress d’être infecté en prestant son travail ou le découragement face au manque de moyens. Ces 5 lettres ne ramèneront pas ceux qui t’ont quitté trop rapidement et elles ne laisseront pas non plus indemne notre société… Mais permettez-moi de vous exprimer au travers de ces 5 lettres, toute ma reconnaissance, tous mes espoirs, toute ma fierté d’avoir des personnes si dévouées dans une société tellement individualiste : MERCI. »

Vanessa C. (via mail)

« Une guerre juste »

«  “Belle et grande et juste guerre. Je ne sais pas pourquoi je sens profondément qu’on sera vainqueurs”  : citation d’Alain Fournier, 1914. Soyons optimistes, mais restons confinés ! Faisons confiance à ces courageux combattants en première ligne et à tous ceux qui se mobilisent contre le nouvel ennemi, pour sauver notre pays ! »

Isopix
Isopix - ISOPIX

Jean-Marie et Marie-Claire

« 1.000 fois merci »

«  À vous tous qui travaillez pour nous, merci mille fois !  »

Lucie (Mouscron)

Les élèves de 6QTTB du Collège Roi Baudouin vous disent Merci !

« L’épidémie du coronavirus nous a offert nos nouveaux héros : les soignants, les pharmaciens, les éboueurs, les postiers, les journalistes, les policiers, les libraires, le personnel de l’alimentation, les chauffeurs… toutes ces personnes prenant des risques pour sauver d’autres gens. Notre monde vit un moment très difficile, c’est pour cela qu’il faut rester unis, solides et forts ! Nous respectons le confinement, pour faciliter la tâche à nos héros, nous devons montrer à ce virus que nous sommes solidaires. D’ici, je tiens à remercier toutes les personnes qui se mettent en danger pour en sauver d’autres, sans vous peut-être que nous abandonnerions. Je continuerai d’ouvrir ma fenêtre et de vous applaudir à 20h de tout mon cœur. Il est temps de rester fort et de s’en sortir de ce fichu virus ! C’est notre seul monde ! Que Dieu soit avec vous ! »

Semih K.

« J’aimerais remercier les médecins qui se battent chaque jour face cette épidémie mondiale. Prenons exemple sur eux et écoutons leurs conseils afin de protéger nos seniors. Merci à vous qui vous battez sans relâche ! Restez forts ! »

Daniel B.

« Merci ! Merci à toutes les personnes qui nettoient nos rues et nos espaces publics . Merci à tout le personnel soignant. Merci aux livreurs et aux postiers. Merci aux caissiers. Merci aux journalistes. Merci aux influenceurs. Merci aux personnes qui font des cours de sport en live. Merci à tous! »

DR
DR

Alessia B.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern