Accueil Actu Stars

Woody Allen: «J’aurais pu être magicien, détective, cow-boy»

À 84 ans, le cinéaste américain règle ses comptes en racontant sa vie. Ses Mémoires reflètent parfaitement son pessimisme joyeux. Son enfance à New York, ses femmes, ses enfants, ses ennuis judiciaires !

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 6 min

Les voilà enfin, ces Mémoires du « paria de l’Amérique » qui ont failli ne jamais sortir. Publiés aux États-Unis le 23 mars dernier chez Arcade Publishing, finalement diffusés en français ce 3 juin chez Stock (après le retrait houleux de Hachette), ils s’étirent sur 540 pages écrites d’un trait, sans chapitre, par un Woody Allen en forme quand il s’agit de se raconter. En forme, c’est-à-dire avec cet humour un peu désespéré qui fait son charme et son écriture cinématographique. « Soit dit en passant » (« Apropos of Nothing » dans le titre original) est le roman vrai d’un petit garçon issu d’une famille d’immigrants juifs russo-autrichiens devenu homme à femmes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs